Hello World on the Lichee Tang RISC-V/FPGA board - jaeblog jaeblog

Un autre billet de blog sur le kit anlogic
(Permalink)

Using FPGA's for audio processing - jaeblog jaeblog

coude
(Permalink)

CSCvon8

Un processeur 8bits fait de logique 74xxx discrète qui communique en UART.
Le tout avec le modèle verilog disponible pour simuler ça dans son salon.
(Permalink)

La réglementation européenne relative aux dispositifs médicaux : quel impact pour votre entreprise ? - Angers (49) et en visioconférence à Rennes (35) Le 12 mars 2020

La nouvelle réglementation européenne sur les dispositifs médicaux, adoptée et entrée en vigueur le 26 mai 2017, sera applicable, sauf exemption, à partir du 26 mai 2020. Dans l'Union Européenne, les dispositifs médicaux et dispositifs médicaux implantables actifs étaient jusqu'à présent définis et encadrés respectivement par les directives 93/42/CEE et 90/385/CEE qui seront abrogées dans 4 mois par le règlement (UE) 2017/745. Le respect de cette réglementation est matérialisé entre-autre par le marquage CE. Cette nouvelle réglementation constitue un défi majeur pour les professionnels du secteur qui doivent se conformer aux nouvelles exigences pour continuer à bénéficier d'un accès au marché de l'Union européenne.

Afin de sensibiliser les entreprises acteurs de la filière en Pays de la Loire et en Bretagne et pour actualiser les informations 2 ans après l'entrée en vigueur des textes, une matinée d'information est organisée sur la réglementation européenne applicable aux dispositifs médicaux.

Cette matinée est organisée par Atlanpôle Biothérapies, CCI Bretagne, Enterprise Europe Network, ID2Santé, Solutions&co en partenariat avec CAP'TRONIC, CCI d'Ille-et-Vilaine, CCI Nantes St Nazaire et We Network.

Avec la participation de :
Mme Florence OLLE (SNITEM), Mme Corinne DELORME (LNE-GMED) & M. Florent AUDUREAU (Strategiqual)

Nouveau guide Enterprise Europe Network sur les dispositifs médicaux

Lieu :
- En direct d'Angers
: Faculté de médecine - 2 Rue Haute de Reculée - 49100 Angers
- Rennes : retransmission en visioconférence à la CCI d'Ille-et-Vilaine - 2 Avenue de la Préfecture - 35042 Rennes

Programme et inscriptions prochainement

$15 ECP5 FPGA board

Ça n'est pas un mythe, la carte ECP5 à 15$ existe bel et bien !
(Permalink)

Coriolis, l'autre logiciel de place & route libre

Coriolis est un logiciel de placement routage libre maintenu par l'université de Paris 6.
Visiblement il vise surtout les ASIC.
(Permalink)

uvm-python

Vous connaissez UVM, mais vous avez du mal avec SystemVerilog. Et puis surtout, vous n'avez pas les moyens d'investir dans un simulateur supportant SystemVerilog ?
Voici donc un portage de UVM en Python ... qui utilise Cocotb bien sur ! et Icarus (vivement verilator).
(Permalink)

Art of Electronics – The X Chapters | by Horowitz and Hill

Un nouveau chapitre s'ajoute à la bible de l'électronicien.
(Permalink)

Longan Nano (GD32VF103) – SusaNET

Note de blog très intéressante sur la Longan Nano (GD32VF).
(Permalink)

RISC-V France - La communauté RISC-V francophone

Tiens je découvre le site RISC-V france !
(Permalink)

Technology - ONiO

Un micro-riscv RV32E qui fait de l'enery-harvesting.
(Permalink)

Release Notes — cocotb 1.3.0 documentation

Sortie de la version 1.3.0 de Cocotb. \o/
(Permalink)

Please help me understand how ALU operations are compiled to a FPGA : FPGA

La division en Verilog
(Permalink)

Kit de développement FPGA ALTERA Cyclone IV EP4CE6 carte FPGA Altera EP4CE NIOSII et contrôleur infrarouge de téléchargeur USB Blaster-in Circuits intégrés from Composants électroniques et fournitures on AliExpress

Sympa ce kit pour débuter en FPGA.
(Permalink)

Linux embarqué avec Yocto Project

The Yocto Project est un outil permettant de produire des systèmes embarqués avec Linux. Il est un peu plus complexe à aborder que son confrère Buildroot dont j’ai parlé ici à plusieurs reprises.

Je vous propose un cours en ligne pour découvrir Yocto et apprendre à préparer des systèmes Linux autonomes parfaitement maîtrisés.

Ce cours est disponible ici : Linux embarqué avec Yocto.

Je le mettrai à jour régulièrement et l’enrichirai probablement avec des aspects plus avancés.

Si vous souhaitez du support technique ou participer à nos sessions de formation, n’hésitez pas à me contacter.

TANG NANO USER | TANG NANO USER

un gars documente toutes ces expérimentations sur tang nano.
(Permalink)

Apicula : Gowin Libéré \o/

Le FPGA de Gowin est libéré, joyeux Noël :)
(Permalink)

Complétez votre collection 2019 !

Retrouvez toutes nos publications de GNU/Linux Magazine, MISC, Linux Pratique et Hackable pour l’année 2019 dans nos packs annuels Flipbook à un tarif avantageux. Ces packs annuels numériques incluent, au choix, les numéros standards uniquement ou ces derniers accompagnés de leurs hors-séries.

Rendez-vous sans plus tarder sur https://boutique.ed-diamond.com/15-promos pour les découvrir !

Complétez votre collection 2019 !

Retrouvez toutes nos publications pour l’année 2019 dans nos packs annuels Flipbook à un tarif avantageux. Ces packs annuels numériques incluent, au choix, les numéros standards uniquement ou ces derniers accompagnés de leurs hors-séries.

Rendez-vous sans plus tarder sur https://boutique.ed-diamond.com/15-promos pour les découvrir !

L’édito du hors-série spécial « Machine Learning en pratique » !

J’utilise peu les réseaux sociaux, ou du moins j’essaye de les employer le moins possible (certains ne communiquant que par ce « média », il est difficile à l’heure actuelle de s’en couper totalement). Alors que nous, communs des mortels, sommes donc condamnés à les employer, il faut remarquer que de plus en plus de personnes ayant travaillé pour les géants des réseaux et de leurs systèmes de notification divers (également utilisés dans les jeux) tentent de s’en détacher de manière drastique, à la manière d’un sevrage pour une personne dépendant de drogues dures, diffusant leur prise de conscience [1].

Comme je l’ai dit, j’utilise peu les réseaux sociaux et il y a bien longtemps que j’ai désactivé l’ensemble des notifications de mon smartphone, y compris pour les mails. Pourtant, pour avoir vécu une période « hyper connectée » et côtoyant des gens ayant pris le parti de vivre pleinement cette connexion de tous les instants, il me semble que l’on peut dégager trois profils types d’utilisateurs.

Tout d’abord le « joueur » qui n’a pas forcément de liens avec les réseaux sociaux, mais qui est soumis aux notifications. Il a installé son jeu massivement multijoueur sur smartphone et il doit ABSOLUMENT réaliser un certain nombre d’actions quotidiennes de manière à rester dans le coup et à ne pas être mis à la porte de son équipe/guilde/alliance. Dès qu’il le peut, il se connecte pour réaliser ses actions, car il faut compter environ deux heures de jeu chaque jour (ça prend du temps de devenir et de rester grand généralissime en chef). Les notifications ne représentent pas grand-chose pour lui, car il sait toujours ce qui se passe sur le jeu. Il y a ensuite le « sociable », celui qui déroule sa vie sur Facebook, répond à tous les messages qui apparaissent sur l’ensemble des groupes auxquels il est inscrit, se fâche nécessairement avec la moitié de la planète et qui, lorsque vous discutez avec lui, ne cesse de répondre aux sollicitations de son smartphone. Enfin, il y a le « cadre dynamique » qui reçoit un mail « hyper important » toutes les cinq minutes et qui entre deux mails consulte les nouveaux tweets qui viennent d’apparaître et pour lesquels il a également reçu une notification, tout en répondant à sa messagerie instantanée qui l’a rappelé à l’ordre à l’aide d’un bip mélodieux…

Je ne connais pas de cadre dynamique sociable et joueur, mais je n’ose même pas imaginer son comportement.

Il n’est nullement besoin de faire une étude scientifique poussée pour comprendre que ces systèmes de notification altèrent la concentration, captent notre attention de manière indue et nous empêchent de mener à bien des tâches plus importantes. De plus, tous ses systèmes sont conçus pour conserver leurs utilisateurs « captifs » pour qu’ils n’aillent pas tester une autre application et, comme avec la drogue, il est très difficile de s’en sortir !

Alors, faites vous aussi l’expérience, coupez toutes vos notifications et sans ces petites nuisances incessantes prenez le temps de lire votre GNU/Linux Magazine en paix !

[1] Un groupe d’anciens employés de Facebook, Google, etc. a créé le Center for Humane Technology dont le but est d’alerter sur l’impact des nouvelles technologies sur nos vies : https://humanetech.com/problem/

Tristan Colombo


Retrouvez GNU/Linux Magazine Hors-série n°106 :

AMC version 1.4.0 Fedora 31

Les RPM d'AMC (Auto Multiple Choice) version 1.4.0 pour Fedora 31 sont disponibles dans le dépôt eddy33. Fedora 31 ne supportant plus l'architecture x86 32 bits, seule la version AMC 64 bits sera disponible.


Installation :

$ sudo dnf install perl-Gtk3 perl-Clone
$ sudo dnf install http://kadionik.vvv.enseirb-matmeca.fr/fedora/eddy33-release-31.rpm
$ sudo dnf install auto-multiple-choice
++

L’édito de GNU/Linux Magazine n°233 !

Linus Torvalds qui prend ses distances avec le kernel [1], Guido Van Rossum qui se retire du processus de décision de l’évolution de Python et rend son titre de BDFL (Benevolent Dictator For Life – Dictateur bienveillant à vie) [2], Richard Stallman qui démissionne de son poste au MIT et de la présidence de la FSF (Free Software Foundation) qu’il a créée en 1985 [3]… mais que se passe-t-il dans le monde du logiciel libre ?

Je ne reviendrai pas sur ces faits qui se sont succédé depuis fin 2018. Nous pouvons noter un point commun entre ces trois grandes pointures du logiciel libre : leur personnalité. Et je pense qu’une déclaration de Linus Torvalds de 2015 à la Linux.conf.au en Nouvelle-Zélande [4] pourrait s’adapter à chacun d’eux : « I’m not a nice person, and I don’t care about you. I care about the technology and the kernel — that’s what’s important to me. » (« Je ne suis pas quelqu’un de sympa, et je n’en ai rien à faire de vous. Ce qui m’importe c’est la technologie et le kernel »). En fait, ces trois personnages mettent d’abord en avant le travail avant de se pencher sur un quelconque autre critère. C’est la méritocratie : la hiérarchie s’établit par le mérite et si ce que tu fais pour le projet est bon, je n’ai pas à me préoccuper de ta vie personnelle, je ne collabore avec toi que dans le cadre d’un projet d’informatique. Il ne vous aura pas échappé, au travers de nombre de nouveaux codes de conduite de logiciels libres, que la méritocratie est de plus en plus remise en cause aux États-Unis et qu’on lui préfère la diversité. Pourtant, le code n’a pas de genre, pas de couleur, etc. ; un code est bon ou mauvais, ce n’est que du code. Et si vous vous demandez jusqu’où on peut aller, lisez la suite…

Tout le monde connaît le geste « ok » des plongeurs consistant à former un cercle avec son pouce et son index. Il n’y a aucun mal à le faire, d’ailleurs vous avez certainement vu le commandant Cousteau réaliser ce geste dans l’un de ses documentaires (bon, pour les plus jeunes peut-être pas, mais il y a certainement d’autres plongeurs célèbres). Eh bien non, la Ligue Anti-Diffamation Américaine (ADL : Anti-Defamation League) a classé ce signe dans la liste des symboles haineux : on peut y lire un W comme « White » et un P comme « Power » [5]. Pourquoi ? Simplement pour avoir cru un hoax de 2017 initié par des utilisateurs du forum 4chan [6] amplifiant la déformation de ce symbole…

Et quelle est alors la signification du poing fermé et du pouce levé vers le haut ? Certainement pas un signe d’approbation ! Moi j’y verrais un d minuscule, d comme « dead » : une menace de mort ! Il suffirait donc que quelques individus détournent des symboles courants pour en faire des signes proscrits, car haineux ou menaçants ? Jusqu’où le puritanisme américain, et nous à sa suite, va-t-il aller ? Pour ma part, dans le cadre d’un projet, qu’un code soit écrit par un alien nain, borgne, unijambiste et lépreux ou par une plantureuse blonde, ce qui va m’intéresser, c’est la qualité du code et le fait qu’il atteigne son objectif, certainement pas le fait d’avoir atteint un hypothétique quota de blonds, de nains, etc. ayant contribué au projet. Et cela vaut également pour le magazine que vous tenez entre vos mains : les articles y ont été sélectionnés pour leur qualité et non pour introduire une diversité factice d’auteurs. Bonne lecture !

[1] Message de Linus Torvalds du 16 septembre 2018 : https://lkml.org/lkml/2018/9/16/167

[2] G. VAN ROSSUM, « Transfer of power » : https://mail.python.org/pipermail/python-committers/2018-July/005664.html

[3] FSF, « Richard M. Stallman resigns » : https://www.fsf.org/news/richard-m-stallman-resigns

[4] L. TORVALDS, Keynote, Linux.conf.au, 2015 : https://youtu.be/bAop_8l6_cI (à 10mn55s)

[5] ADL, « Okay hand gesture » : https://www.adl.org/education/references/hate-symbols/okay-hand-gesture

[6] Opération O-KKK (en référence aux initiales du Ku Klux Klan) : https://archive.4plebs.org/pol/thread/114482325/

Tristan Colombo


Retrouvez GNU/Linux Magazine n°233 :

Libération du Gowin \o/

Pepijn De Vos vient de publier son «rapport de stage» sur la libération du Gowin (FPGA).
Par contre le projet Apicula en question n'est pas encore publique. Je pense que ça ne va pas tarder.
(Permalink)

Remplacez le soleil par des leds pour vos cultures indoor !

Dans ce nouveau Hackable, nous nous pencherons sur la création d’un système d’éclairage pour vos plantes avec la conception d’une alimentation optimale. Vous découvrirez également dans ce numéro les outils et cartes pour vous initier aux FPGA pour moins de 30€, comment remplacer votre thermostat mécanique par un montage à capteur et réaliser ainsi des économies de fioul, avec quel budget monter votre labo de rétro-ingénierie de circuits intégrés…

Rendez-vous en kiosque, sur notre boutique en ligne (ports offerts pour toute livraison en France métro.) ainsi que sur notre plateforme de documentation numérique Connect pour découvrir ce numéro ! N’hésitez pas également à vous abonner pour ne plus manquer aucun magazine.

Au sommaire

Actualités

p. 04 Le Module du moment : interface I2C pour écran LCD

p. 06 Des kits de développement FPGA à moins de 30 €

Outils & Logiciels

p. 32 Simulez vos circuits électroniques avant de réaliser vos cartes électroniques avec KiCAD

Domotique & Capteurs

p. 54 Bricolage du dimanche : un éclairage économique pour plante domestique

Arduino & Microcontrôleurs

p. 74 Vite fait : créer un thermostat d’ambiance programmable

Hack & Upcycling

p. 90 Reverse-engineering d’une alimentation numérique et contrôle avec bash

Sécurité

p. 106 Le coût de la rétro-ingénierie du silicium

Rétro Tech

p. 116 Programmation avec le 6502

Initiez-vous au Machine Learning avec TensorFlow et Keras !

Initiez-vous au Machine Learning en pratique avec les deux projets phares dans ce domaine que sont TensorFlow et Keras. Ce numéro spécial vous invitera à faire vos premiers pas et réaliser votre premier projet avec TensorFlow 2.0. Vous apprendrez ensuite à utiliser un accélérateur matériel avec le TPU Coral USB Accelerator, mais aussi à tromper un réseau de neurones avec Keras. Vous découvrirez enfin comment exécuter un réseau de neurones sur Raspberry Pi grâce à ONNX. Ce hors-série vous attend en kiosque, sur notre boutique (ports offerts pour toute livraison en France métro.) en version papier et flipbook et sur notre plateforme de documentation numérique Connect. Pensez à vous abonner pour ne manquer aucun numéro ;-) 

Au sommaire

Actus

p.06 Gestion de projets Python avec Pyenv et Pipenv : effet de mode ou solution efficace ?

p.30 Côté livres…

Système

p.32 Simplifiez Puppet avec les External Node Classifiers

Dossier : Machine learning en pratique avec TensorFlow et Keras

p.42 Vos premiers pas avec TensorFlow 2.0

p.54 Utilisation d’un accélérateur matériel : test du TPU Coral USB Accelerator

p.70 Keras, l’outil privilégié des data scientists

p.88 Utiliser simplement un réseau de neurones sur Raspberry Pi grâce à ONNX et Go

p.102 Captch me if you can!… jouons avec Keras et les captchas

Repère

p.114 Les bases de la modélisation en UML

Passez vos réseaux de neurones à la vitesse supérieure !

Passez vos réseaux de neurones à la vitesse supérieure avec l’Intel Neural Compute Stick 2 et ce premier numéro de l’année 2020 signé GNU/Linux Magazine ! L’occasion pour vous d’y apprendre comment réaliser simplement vos interfaces CLI, faire tourner vos machines virtuelles dans des conteneurs, scripter Google Sheets ou encore partir à la chasse aux chats de Schrödinger…

Retrouvez ce magazine en kiosque, sur notre boutique (ports offerts pour toute livraison en France métro.) en version papier et flipbook, ainsi que sur notre plateforme de documentation numérique Connect. GNU/Linux Magazine est aussi disponible à l’abonnement juste ici.

Au sommaire

Actus & Humeur

p. 06 Retour sur le DevOps D-Day 2019

p. 10 Passez vos réseaux de neurones à la vitesse supérieure avec l’Intel Neural Compute Stick 2

IA, Robotique & Science

p. 28 Informatique quantique : l’empire des chats morts-vivants

Système & Réseau

p. 39 Du legacy dans Kubernetes avec Kubevirt

Kernel & Bas Niveau

p. 52 C++ Moderne : C++17 (partie 2)

Libs & Modules

p. 58 Coder une interface CLI avec des selectbox, des barres de progression, de la complétion… le tout en Python

Mobile & Web

p. 70 Scriptez Google Sheets pour envoyer des mails automatiquement

Découvrez LXC, l’autre star des conteneurs !

Il n’y a pas que Docker dans la vie, dans ce nouveau numéro de Linux Pratique nous vous guiderons dans la prise en matin de LXC pour gérer vos conteneurs. Vous découvrirez aussi comment générer automatiquement la documentation de vos projets, les spécificités de la distribution NixOS, comment sécuriser votre accès Internet avec OpenWRT ou encore comment désinstaller toutes les applications indésirables de votre terminal Android sans le rooter…

Linux Pratique vous attend chez votre marchand de journaux, sur notre boutique (ports offerts pour toute livraison en France métro.) en papier et flipbook et sur notre plateforme de documentation numérique Connect. Pensez à l’abonnement pour ne manquer aucun numéro !

Au sommaire

Actualités & Nouveautés

p. 06 Agenda janvier – février 2020

Logithèque & Applicatif

p. 10 Développez vos photos numériques avec darktable

p. 20 Print Edit WE – Ne conservez que ce qui vous intéresse

p. 20 Turn Off The Lights – Apportez plus de confort au visionnage de vidéos

p. 21 Tranquility Reader – Améliorez la lisibilité des pages web que vous consultez

p. 22 Créer des sprites pour un jeu vidéo en 2D avec Piskel

Système & Configuration

p. 28 NixOS, quand la programmation fonctionnelle rencontre Linux

p. 38 LXC, l’autre star des conteneurs

Sécurité & Protection

p. 52 Gérez, protégez et partagez vos mots de passe avec KeePassXC

Réseau & Administration

p. 64 Maîtriser la sécurité de son accès Internet avec OpenWRT

Code & Développement

p. 77 Utiliser un outil de génération de documentation avec Doxygen

Mobilité & IoT

p. 84 Désinstaller toutes vos applications Android indésirables sans « rooter » votre appareil

p. 90 Screen Time : limitez le temps passé devant l’écran

p. 91 Exodus Privacy : vos applications n’auront plus de secrets pour vous

Réflexion & Société

p. 92 À la découverte de l’OSINT

Initiez-vous au Machine Learning avec TensorFlow et Keras !

Initiez-vous au Machine Learning en pratique avec les deux projets phares dans ce domaine que sont TensorFlow et Keras. Ce numéro spécial vous invitera à faire vos premiers pas et réaliser votre premier projet avec TensorFlow 2.0. Vous apprendrez ensuite à utiliser un accélérateur matériel avec le TPU Coral USB Accelerator, mais aussi à tromper un réseau de neurones avec Keras. Vous découvrirez enfin comment exécuter un réseau de neurones sur Raspberry Pi grâce à ONNX. Ce hors-série vous attend en kiosque, sur notre boutique (ports offerts pour toute livraison en France métro.) en version papier et flipbook et sur notre plateforme de documentation numérique Connect. Pensez à vous abonner pour ne manquer aucun numéro 😉 

Au sommaire

Actus

p.06 Gestion de projets Python avec Pyenv et Pipenv : effet de mode ou solution efficace ?

p.30 Côté livres…

Système

p.32 Simplifiez Puppet avec les External Node Classifiers

Dossier : Machine learning en pratique avec TensorFlow et Keras

p.42 Vos premiers pas avec TensorFlow 2.0

p.54 Utilisation d’un accélérateur matériel : test du TPU Coral USB Accelerator

p.70 Keras, l’outil privilégié des data scientists

p.88 Utiliser simplement un réseau de neurones sur Raspberry Pi grâce à ONNX et Go

p.102 Captch me if you can!… jouons avec Keras et les captchas

Repère

p.114 Les bases de la modélisation en UML

Profitez d’un état des lieux de la menace des ransomwares

Pour bien finir/commencer l’année, MISC vous propose un état des lieux de la menace des ransomwares dans son tout nouveau dossier. Vous y découvrirez le monde des ransomwares, le cas pratique d’un ransomware mobile, mais aussi les techniques de détection et les contre-mesures que l’on peut mettre en place face à ces rançongiciels.

Rendez-vous sans plus tarder chez votre marchand de journaux pour découvrir ce numéro, sur notre boutique en ligne (frais de ports offerts pour une livraison en France métro.) pour les versions papier et flipbook, et sur notre plateforme de documentation numérique Connect. Pensez à l’abonnement pour ne plus manquer aucun numéro !

Au sommaire

Exploit Corner

p. 06 CVE-2018-20718 : exécution de code arbitraire dans Pydio

Malware Corner

p. 14 Utilisation de services en ligne légitimes par les malwares

Forensic Corner

p. 22 Investigation numérique sous macOS / HFS+

Dossier

p. 28 Introduction au dossier
p. 29 Rançongiciels 101
p. 40 Rançon sur téléphone mobile : les entrailles d’Android/Koler
p. 46 Détection des rançongiciels, ou comment lutter contre nos propres outils de sécurité ?

Réseau

p. 55 OpenStack et la gestion des vulnérabilités

Système

p. 65 Programmation UEFI

Organisation & Juridique

p. 76 ISO 27701 : le Système de Management des Informations Privées (SMIP)

Passez vos réseaux de neurones à la vitesse supérieure !

Passez vos réseaux de neurones à la vitesse supérieure avec l’Intel Neural Compute Stick 2 et ce premier numéro de l’année 2020 signé GNU/Linux Magazine ! L’occasion pour vous d’y apprendre comment réaliser simplement vos interfaces CLI, faire tourner vos machines virtuelles dans des conteneurs, scripter Google Sheets ou encore partir à la chasse aux chats de Schrödinger…

Retrouvez ce magazine en kiosque, sur notre boutique (ports offerts pour toute livraison en France métro.) en version papier et flipbook, ainsi que sur notre plateforme de documentation numérique Connect. GNU/Linux Magazine est aussi disponible à l’abonnement juste ici.

Au sommaire

Actus & Humeur

p. 06 Retour sur le DevOps D-Day 2019

p. 10 Passez vos réseaux de neurones à la vitesse supérieure avec l’Intel Neural Compute Stick 2

IA, Robotique & Science

p. 28 Informatique quantique : l’empire des chats morts-vivants

Système & Réseau

p. 39 Du legacy dans Kubernetes avec Kubevirt

Kernel & Bas Niveau

p. 52 C++ Moderne : C++17 (partie 2)

Libs & Modules

p. 58 Coder une interface CLI avec des selectbox, des barres de progression, de la complétion… le tout en Python

Mobile & Web

p. 70 Scriptez Google Sheets pour envoyer des mails automatiquement